Dimanche 12 Novembre 2017 : 70km VTT Saint-Ghislaisnoise

Debout 5h50, ouch…les yeux collent !! Petit déj’ light, pactage et chargement du vélo, direction Baudour à proximité de Mons en Belgique. C’est la 10ème édition de la Saint-Ghislaisnoise, à mes yeux ce qui se fait de mieux en variété de sentiers et qualité d’organisation dans le secteur ! J’arrive à 7h40 sur place, le temps de m’équiper chaudement et mettre la couche anti-pluie car la pluie tombe violemment. Inscription 5€, petit café au lait et Go, il est 8h.

On débute par un single en forêt très boueux, le ton est donné. Puis il devient plus roulant ! Le 1er ravito est placé au 18ème kilomètre, j’y arrive noyé et pas très chaud. A noté un balisage très léger sur le début de rando avec quelques doutes aux changements de direction. Sur le 2nd tronçon on passe le château de Beloeil et sa belle forêt aux couleurs d’automne rayonnantes malgré une météo et lumière peu avantageantes. J’arrive frigorifié aux mains sur le ravito donné dans une remise du château. Il reste 30km, ceux-ci passent plus rapidement et on a la surprise de recevoir un rayon de soleil très éphémère. A 10km de la fin dernière ravito, passage express, je suis chaud et pas de creux. Dernier ravito surprise à 3km de la fin avec un verre de bière locale. Une gorgée pour moi, cela me suffit amplement. Je boucle ces 70km en 4h50min, ma monture et moi somme couvert de boue… passage inéluctable au bike wash qui fait office de pré-douche pour chaque vttiste ! Puis une douche et retour à la maison. Fin d’un bon weekend sportif et copieux.

Samedi 11 Novembre 2017 : Sortie longue trail & Night trail du caillou

Départ à 7h30 de la base de loisirs de Raismes pour une sortie trail de 2h45. Au départ, 6°C et une bonne pluie sur un terrain détrempé. Direction la forêt de Saint-Amand. Je prends les sentiers vallonnés et en single. Après une boucle de 1h45, direction Raismes pour une mini boucle entre Sabatier 1 et 2. Je termine cette séance sur de bonnes sensations, belle session 30.5km. C’est ma dernière grosse sortie entrainement de l’année. A présent 2 semaines pour faire du jus avant d’enchainer en 2 semaines 2 gros ultra trail.

Retour à la maison pour une bonne douche puis quelques courses rapides, repas express et direction Saint Waast la vallée où je retrouve à 14h la Team du Caillou qui est à pied d’œuvre pour les derniers préparatifs du Night trail du Caillou. Le menu : 155 marcheurs au départ à 18h et 400 traileurs au départ du 14.2km à 19h30. Je me positionne à mon point de jalonneur peu avant le kilomètre 3. Une fois le peloton passé je me dirige 200m avant l’arrivée pour sécuriser la route au passage des traileurs. Alors que les premiers sont en 1h d’effort, l’ultime finisher termine en 3h. La fraicheur se fait sentir et on suit la fin de la tombola au chaud. Le gros lot tiré, on débute le rangement. L’efficacité de la team est à l’honneur, chacun met la main à la patte. La réussite de l’évènement est totale, nous recevons de nombreux messages de remerciements et félicitations. L’atmosphère festive et un tracé qui se mérite et challenge les coureurs, sont les ingrédients de base du mets proposé aux participants. Nous clôturons par un souper tous ensemble puis retour à la maison. Le marchand de sable passe, 2h du mat’…

Dimanche 5 Novembre 2017 : Privé de dessert pendant 1 mois et demi !

Samedi matin je remettais les speedcross pour une séance trail à 7h à la base de Raismes. Départ tranquille pour chauffer gentiment. La température est douce avec 10°C et le soleil se lève lentement. Il est orange vif, tout comme le sol tapis de feuilles parfois toutes petites, parfois plus imposantes. Alors que je m’enfonce dans la forêt par un petit sentier, je surprends un écureuil, fuyant dès qu’il m’aperçoit. La nature est superbe, calme et paisible, seul mes pas craquants sur les brindilles disséminées çà et là, réveillent dame nature. La vue en haut du petit terrils révèle un peu plus les différentes couleurs d’automne dans une brume qui se dissipe peu à peu.

Après 20 bonnes minutes d’échauffement, je commence par 10 montées/descentes du petit terrils. La descente très glissante secoue et ma douleur dans les côtes droites se fait sentir. Je gagne par un petit single track vallonné le terrils Sabatier. Plus haut, il va me permettre de réaliser un enchainement de montée/descente plus consistent. Très peu de randonneur, le terrain de jeu d’offre à moi pleinement ! Fin de séance avec un passage sur Sabatier 2 et terrain plat. Les jambes sont au top. 24km 2h34 375mD+ une très bonne séance, je reviens avec une grosse envie et motivation après cette parenthèse tarmac/marathon. La privation de trail m’a gonflé à bloc !

2h de home trainer dans l’après-midi pour faire tourner les jambes.

Dimanche matin, je remets cela avec Benjamin. Départ à la frontale sous 5°C et après 35min d’échauffement, j’enchaine une bonne quinzaine de montée/descente sur le terrils Sabatier1. J’insiste sur la descente afin de faire travailler les cuisses. Retour au calme pendant 30min sur terrain plat. 28km 3h08 541mD+, une bonne séance de travail, des cuisses qui piques !!

Pour éliminer un peu et profiter du rayon de soleil, j’enfourche le VTT pour 50km en 2h07 277mD+. Un périple en passant par St Saulve, Sebourg, Eth, Bry, Golf de Mormal, Gommegnies, Orsinval et VA.

Marathon de Frankfurt J+4

L’objectif à Francfort était :

  • De finir !
  • De passer la ligne sous les 2h38m59s (et battre mon record à 2h49m11s de 2011…lors du Louvre Lens)
  • De terminer en bonne condition (pas totalement explosé, cramé !)
  • De prendre du plaisir (passer un bon moment avec toute la team de chtis et tester la saucisse de Francfort au ravito d’après course)

Pour le petit 1, c’est fait! 100%

Petit 2, 50% car je bats mon précédent record personnel, en revanche j’ai mis 5 bonnes minutes de plus que le temps visé…

Petit 3, 50% là aussi je finis avec une foulée pas trop tassée, aucune ampoule, échauffement, crampe, … en revanche l’estomac en vrac sans avoir réussi à m’alimenter pendant toute la course.

Petit 4, 50%: le plaisir avec les chtis était au rendez-vous, de très bons moments! Je n’ai pas réussi à tester la saucisse de Francfort…plus moyen de manger après la course!

Le bilan de cette course est donc correct, bon. Lorsque tout ne tourne pas rond c’est l’occasion d’apprendre et de progresser par la suite. Je retiens donc l’alimentation à J-2, J-1 qui doit être 100% en phase avec le planning établie. Limiter également la marche / conduite auto 24h avant le départ.

Photos ici.

Classement ici (dossard 2255)

Vidéo ici.

 

A présent je range les runnings et place au trail! Les 2 dernières échéances de 2017 sont:

Dimanche 26 Novembre 2017: Olne-Spa-Olne en Belgique entre Verviers et Spa. Trail de 69km 2250mD+ départ à 8h.

Samedi 2 Décembre 2017: Falcotrail au sud est de l’Espagne près de Murcie. 100km 5000D+

il faut donc que je refasse quelques séances de côtes et cassage de fibres d’ici là! à suivre…

J-2: Marathon de Francfort

On y est presque. ..Dans 2 jours ce sera le départ du marathon de Francfort. Aboutissement d’un programme d’entraînement en 8 semaines, je vise de battre et améliorer ma meilleure performance sur la distance sur le bitume allemand ! 

La course sera retransmise en direct sur la télé allemande dimanche dès 10h00: 

www.hessenschau.de/sport

Vous pouvez me suivre (dossard 2255) sur le suivi live du site internet de la course :

http://live.frankfurt-marathon.com/2017/

Mon temps estimatif à l’arrivée : 2hr39min.

En attendant de me retrouver dans le SAS de départ Asics, dimanche matin,  dernier préparatifs ce vendredi soir puis départ à l’aube samedi matin avec Benjamin et Patrice. Un petit 5h de route et nous serons à notre hôtel dans le centre de Francfort, situé à 2 pas de la ligne de départ / arrivée. Nous y retrouverons l’ensemble des chtis Marathoniens arrivant dans 2 mini bus. L’occasion de savourer ensemble une pasta party et de bons moments de convivialité avant le jour J!

Photos, infos et résultats à suivre ici…

Dimanche 22 Octobre 2017 : Marathon de Frankfurt J-7 :

Ce dimanche matin rendez-vous avec toute l’équipe des chtis marathoniens, pour la dernière sortie dominicale avant l’objectif du weekend prochain. Chacun a fait les efforts pour se préparer au mieux, suivi les séances semaine après semaine. Ce matin c’est l’occasion de marquer le coup avec une belle photo du groupe qui partira pour Francfort.

Pour ma part, le programme de préparation en 8 semaines établi par Stéphane Carlier, mon coach de la Team du Caillou, touche à sa fin. Avec 7 sorties semaine, ce fût dense et costaud. Débuté le 10 septembre dernier au lendemain d’un trail de 37km, le planning était serré.

Le bilan de ce plan d’entrainement est déjà très bon avec l’établissement de mes meilleures marques indivuelles sur 5km, 10km et semi, en respectivement : 17m29s, 35m18s et 1h16m18s.

A ce jour 800km parcourue dans le cadre de ce plan d’entrainement. Axé sur des traces tarmac, j’ai réalisé mon plan sur les bords de Seine la semaine (et Varsovie+Moscou) et dans et autour de Valenciennes les weekends. Ma sortie moyenne s’établie à 21.6km, en sachant que je n’ai pas excédé 39.5km pour la plus longue. Le travail de la vitesse sur piste fût plaisant à réaliser.

L’objectif à Francfort sera :

  • De finir !
  • De passer la ligne sous les 2h38m59s (et battre mon record à 2h49m11s de 2011…lors du Louvre Lens)
  • De terminer en bonne condition (pas totalement explosé, cramé !)
  • De prendre du plaisir (passer un bon moment avec toute la team de chtis et tester la saucisse de Francfort au ravito d’après course)

Il faut toujours avoir plusieurs objectifs auquels se raccrocher.

Pour en revenir à la séance de ce matin, ce fût 21km au menu mais sans moi, ayant fait ma séance la veille.

Cette semaine 3 sorties footing très cool et une grosse attention à la récupération et l’alimentation. C’est LE point faible et non maitrisé à ce jour dans ma préparation : le poids de forme. Je fais le yoyo en permanence sans constance.

Pour le trajet, départ samedi matin pour Francfort. Retrait du dossard entre 10h et 19h, j’aurais le n°2255. La suite à lire ici, avant et après la course.

Dimanche 8 Octobre 2017 : Semi-Marathon de Marchiennes

Ce dimanche matin malgré le réveil à 8h, la nuit fut courte. La faute à une belle soirée avec la Team Du Caillou sur le thème Oktoberfest. Autant dire qu’elle a laissée des traces celle-ci…

Du coup, petit déj’ ultra light et je file à Wallers rejoindre les copains des chtis. Ayant récupéré la trentaine de dossards la veille, place à la distribution. Nous sommes une vingtaine sur le semi et une dizaine sur le 10km. Très belle affluence, l’approche du marathon de Francfort y est pour quelque chose ?!!

On décolle et arrive sur Marchiennes peu après 9h. Le temps de s’équiper et de faire une petite mise en route/échauffement. La météo est top avec 12°C et un beau ciel bleu ensoleillé. Nous sommes plus de 1200 coureurs à s’élancer à 10h10 sur le semi. Je suis avec Jérôme en tête de peloton. Point de vue tenue, je suis en short court et t-shirt débardeur du club auquel j’ai ajouté des manchettes et un tour de cou, pour contrer le sentiment de fraicheur automnale. Nous nous sommes fixés de réaliser cette course sur un rythme élevé (comparativement à l’allure cible marathon) entre 3m35s et 3m40s au kilomètre. Je pars sur une bonne note d’un point de vue sensations et le 1er kilomètre bien que trop rapide s’achève en 3m27s. Des groupes se forment et avec Jérôme nous sommes dans un groupe de 5. Vers le 6ème 2 unités sautent à l’arrière de notre groupe. Il reste donc Jérôme et moi aux couleurs des chtis marathoniens et un coureur de Marquette. Ce dernier mène l’allure jusqu’au 10ème. Ensuite je prends la tête et emmène notre petit train. Le vent est très léger, le profil très plat, le seul paramètre qui m’affecte est l’adhérence. En effet, mes semelles glissent comme si nous évoluons sur un sol givré !! C’est irrégulier et déstabilisant. Jusqu’au 15ème je tiens la tête puis le coureur de Marquette passe devant. Jérôme c’est laissé distancé, certainement pour se mettre dans un rythme qu’il privilégie. Avec mon compare, nous faisons des relais environ chaque kilomètre. A 4 kilomètres de la fin, je sens que mes jambes tiendront jusqu’au bout, le chrono au kil de ce dernier tronçon viendra confirmer cette impression. On rentre dans Marchiennes, dernier kilomètre et les encouragements qui boost un peu plus, jusqu’au passage de la ligne d’arrivée. Je boucle en 1h16m14sec soit 3m36sec/kil. Belle course, 12ème/1073; avec une régularité de bout en bout (max 3min27sec ; min 3m40sec) et une bonne condition après le passage de la ligne. Pas de bobo, les jambes sont OK. Jérôme arrive juste derrière nous. Je félicite mon compagnon d’échappée puis récupère le t-shirt et la bière du finisher. Retour au calme 2km jusqu’à la voiture et retour à la maison.

Nous sommes maintenant à 3 semaines du marathon de Francfort ! La charge sera consistante cette semaine. L’enjeu pour moi et d’arriver au poids de forme pour le jour J. C’est à ce jour le seul indicateur dans le rouge, à travailler.

Photos ici!

Vidéo ici!! avec bibi visible à: 54m40s, 66m, 85m50 et 87m58

et classement là.

Dimanche 24 Septembre 2017 : Entrainement, VTT cool vers Raismes et 57km vélo route cool

Réveil à 6h et c’est partie à 6h30 à la fraîche et dans le noire pour une séance d’entrainement au seuil. Footing de 30 minutes qui me remet dans le droit chemin après les efforts d’hier soir. J’enchaine ensuite 4 séquences de 20 minutes en montant progressivement l’allure pour finir à 3min50sec/kil. Puis retour au calme 10 minutes. 26km en 2h, une belle séance qui est bien passée malgré les efforts de la veille. Pas de temps à perdre, douche, petit déj’ et je file rejoindre Wallers pour parcourir en VTT, Wallers jusque Raismes. Je suis avec Eddy et Pilou qui prendront part à la course de 25km à 11h. J’assiste au départ puis retour à la maison.

La journée est si ensoleillé que je profite de l’opportunité pour improviser une sortie en vélo de route. Direction le Quesnoy, puis le golf de Mormal et retour vers Sebourg, Saultain et Valenciennes. 57km en 2h13min. Fin de ce beau weekend, Francfort approche, les séances qui arrivent vont donc être déterminantes pour le jour J, à suivre.

Samedi 23 Septembre 2017 : La Provinciale cycle 145km et course des terrils nocturne 9km

L’envie était grande par cette belle météo de profiter d’une (dernière) belle sortie cyclo. Direction la Belgique près de Binche, à côté de Charleroi. J’arrive sur place à 7h15, le temps de m’inscrire sur le 145km et m’équiper. C’est parti ! Il fait frais mais je suis bien équipé et aucune froidure/surchauffe. Il y a très peu de monde, je ferais d’ailleurs 95% de la rando en solo, c’est bon pour l’entrainement. On se dirige vers le sud et Thuin, Thuillies où le 1er ravito est proposé. Je suis parti avec un bidon et 0 aliment, cette pause est donc bienvenue ! Le ciel un peu nuageux se dégage tout doucement. On se dirige à présent vers la France et Coulsore. 2nd ravito au 97ème kilomètre. J’enlève mes gants et bonnets. Les routes sont très sympas dans la région. Route retour à présent vers le nord-ouest. A l’approche de l’arrivée les routes ne sont plus aussi bucoliques mais le soleil plus prononcé réchauffe l’atmosphère. 5h18min, 145km et 1733mD+

Je range le vélo dans l’auto et route retour vers la maison.

Changement de registre dans la soirée avec le trail nocturne de 9km sur la course des terrils de Raismes : Les allumés. J’arrive 1h avant le départ, le temps de me garer et faire un échauffement. Peu avant 20h, l’effervescence monte sur la ligne de départ, 1300 traileurs allumés sont prêt à s’élancer. Je suis en 1ère ligne et au départ laisse les lièvres faire le sprint. Je me trouve entre la 10ème et 15ème place avec vue sur le premier. Après un 1er kilomètre plat et rapide en 3min27sec on attaque le 1er terril. En connaisseur, j’opte pour la trajectoire tout à droite qui est plus courte et praticable. En haut du terril j’ai grappillé quelques places. Dans la descente cela bouchonne un peu, je suis donc un peu sur la retenue. Dès que l’on rattaque le plat, le rythme se tasse, je prends donc les devants de la course. Dans le single track qui contourne le petit plan d’eau je m’amuse et fonce à grandes enjambées. Se présente alors le 2nd terrils. Celui-ci n’a plus de secret pour moi, l’ayant escaladé de toutes ces faces pendant l’été. Je me cale sur un rythme et monte en régularité. Là-haut c’est calme, je regrette juste de ne pas avoir admiré les lumières des traileurs en course. J’opte pour une descente à bloc, quel pied ! En bas, il reste 4km sur le plat, gogogo !! La forêt est une torpeur douce, c’est à 500m de l’arrivée que l’ambiance et la clameur se fait sentir. L’arche d’arrivée est en face, je boucle en 34min06sec ce parcours sec et somme toute roulant. Je retrouve les copains de la team du caillou et des chtis derrière la ligne. Un tour pour déguster la soupe à l’oignon et remise des prix. Je reçois pour l’occasion un trophée pesant son poids… Fin de cette belle soirée et belle journée. On n’a qu’une seule vie !!

photos et vidéo ici

vidéo LVdN

classement ici

article de la Voix du Nord de Philippe Gilbaud

Samedi 16 et dimanche 17 Septembre 2017 : séance route, AG Chti & TDC, VTT Berlaimont

Gros weekend débuté samedi matin à la fraiche avec une séance entrainement route de 2h. Puis je retrouve les Chtis Marathoniens à Wallers pour l’assemblée générale du club. L’impression est que le club a réalisé une année riche et complète en évènements et performances. Puis 1h de footing cool et assemblée générale du côté de St Waast avec la Team Du Caillou. Là aussi la dynamique est présente, en plein dans les préparatifs du repas (8/10 ) et du Night Trail (11/11).

Dimanche matin, j’ai opté pour une sortie VTT près de la foret de Mormal à Berlaimont. Départ à 8h sur le 50km qui en fera 49. La première portion jusqu’au ravito du 14ème est très grasse. Mon pneu arrière peu cranté, montre c’est limite. Parti sous 5°C le soleil bien là réchauffe peu à peu les grands espaces verts que nous traversons. 2nd ravito au 26ème. Le dernier tronçon est plus roulant et moins humide. Le vélo est bien couvert en boue, la portion roulante l’allégera un peu. Au final 2h51m pour 49km. Passage obligatoire au bike wash puis à la douche avant un retour à la maison. Une belle rando, bien organisée et fléchée.


12345...50

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Ma carte de visite en 2 mots:

Footeux converti à la course à pied en 2009. 9 Marathons, meilleure perf: 2h49min08sec (Route du Louvre 2011) semi-marathon: 1h16min (Lille 2011) 20km: 1h17min48sec (Maroilles 2011) GR20 complet en autonomie, 5 jours (juin 2011) GTMC à VTT en autonomie, 6 jours (juin 2011) Tour du mont blanc en autonomie totale, 4 jours (juin 2013) Grande traversée de l'Hérault à VTT en autonomie, 3 jours (juin 2013) 2014: 4250km VTT et 4200km route avec Paris-Roubaix cyclo, tour des Flandres cycle, la Philippe Gilbert, BRM 223km, Lille-Hardelot, Tour du Luxembourg VTT 4 jours. Big 5 Marathon (mai 2015) Two Ocean Marathon 56km 4h06 (mars 2016) Comrades Marathon 89km 7h12 (mai 2016) Trail des Fantômes 65km 2400D+ 8h15 (aout 2016)

Auteur:

vinceduj


oeilcatalantransferts |
GENETIQUE OBSTACLE |
Les Ecuries de la Ballière |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cycles de la Vie
| GVBeaugency
| FRED&CATHY BARAFFE Hist...